Cameroun – Réamenagement du gouvernement : Est -ce à cause de la 2ème demande d’explications ?

0
210

Cameroun : Est-ce à cause de la 2ème demande d’explications qu’on a réaménagé le gouvernement ?

Le Chef de l’Etat Son Excellence Paul Biya a procédé à un réaménagement du gouvernement ce soir au journal parlé de 20 heures.

Les revendications de certaines corporations des Régions du Sud-ouest et du Nord-Ouest qui ont finalement dégénéré en une crise violente entraînant des pertes en vie humaine, avait amené certains compatriotes à faire des propositions de sortie de crise. Entre autres propositions, il y avait, un remaniement du gouvernement pour renvoyer au quartier, certains collaborateurs “impopulaires” du Chef de l’Etat qui ne lui rapporteraient pas des informations fiables susceptibles de ramener le calme sur le terrain. Las d’attendre, certains membres de Parlement ont souhaité lors de leur dernière session de mettre ce problème en débat dans l’espoir d’y apporter une solution. L’attente a été longue sans que rien ne pointe à l’horizon. Le concours d’entrée à l’Ecole Nationale de la Magistrature est arrivé, avec son corollaire de problèmes, avec notamment la gestion de la participation  des enfants du Chef de l’Etat à ce concours, et leur admission. Que n’a-t-on pas vu et entendu ? Finalement, le Ministre de la Fonction Publique et de la Reforme Administrative Michel Ange Angouing a  adressé une demande d’explications au Directeur de l ‘ENAM Linus ToutSaint Medjana qui est restée sans réponse malgré les irrégularités graves enregistrées. Le 28 février dernier, le Ministre Michel Ange est revenu à la charge. Peut-être est-ce la goutte d’eau qui a débordé le vase. Car malgré ce réaménagement gouvernemental de faible amplitude, le Magistrat est “tombé.” Le Magistrat hors hiérarchie aurait été sacrifié à l’autel des intérêts affinitaires.

Le ministère de l’administration Territoriale p et de la décentralisation a été divisé en 2 : le ministère de l’administration Territoriale et le ministère de la Décentralisation et du Développement local. Le très puissant Directeur du Cabinet Civil de la Présidence de la république Martin Belinga Eboutou aurait perdu la confiance du Prince. Force est de constater que le Chef de l’Etat semble s’enfermer dans sa logique en faisant toujours confiance aux mêmes quelle que soit leur impopularité aux yeux de ceux qu’ils representeraient dans le gouvernement. L’observateur averti pense que le Chef de l’Etat ne donne pas de signe allant dans le sens de la recherche d’un certain apaisement dans les Régions du Sud-ouest et Nord-Ouest.

Nous vous proposons ci-dessous, l’intégralité des nominations et mutations survenues.

Le gouvernement camerounais a été légèrement remanié ce vendredi par le président Paul Biya sur proposition du Premier Ministre chef du gouvernement Philemon Yang.

*Ministre de l’Administration territoriale*

M Atanga Nji Paul

*Ministre de la décentralisation et du développement local*

M Elanga Obam Georges

*Ministre de l’Eau et de l’Energie*

M Eloundou Essomba Gaston

*Ministre de l’Economie, de la Planification et de l’Aménagement du territoire*

M. Alamine Ousmane Mey

*Ministre des Enseignements secondaires*

Mme Nalova Lyonga Pauline

*Ministre des Finances*

M. Motaze Louis Paul

*Ministre de la Fonction publique et de la Reforme administrative*

M. Joseph Le

*Ministre des Forêts et de la Faune*

M. Ndongo Jules Doret

*Ministre des Transports*

M. Ngalle Bibehe Ernest

*Ministre délégué auprès du ministre de l’Economie,de la Planification et de l’Aménagement du territoire chargé de la planification*

M. Tasong Tchoutang Paul

*Ministre délégué auprès du ministre des Finances*

M. Yaouba Abdoulaye

*Ministre délégué auprès du ministre des relations extérieures chargé de la coopération avec le Commonwealth*

M. Mbayu Felix

*Ministres chargés de mission à la présidence de la République*

M. René Sadi

M Dion Ngute Joseph

*Ministre secrétaire général adjoint à la présidence de la République*

M. Elung Paul Che

*Directeur du cabinet civil de la présidence de la République*

M. Mvondo Ayolo Samuel

*Directeur adjoint du cabinet civil*

M. Osvalde Baboke

 

Léonard Fandja

Print Friendly, PDF & Email